Réserver
Réserver
Idées de sorties

Le pays d’auge gourmand

Le pays d’auge gourmand

Une vache noir et blanc paissant paisiblement dans un champ de pommiers en fleurs.

La carte postale du pays d’Auge illustre non seulement son paysage verdoyant mais également ses spécialités culinaires ! D’un côté, la vache normande, aux qualités bouchères et laitières, de l’autre, la pomme, aux multiples déclinaisons solides et liquides.

Le pays d’Auge, fleuron de la gastronomie normande

La découverte d’un territoire passe aussi par l’assiette.
Les spécialités régionales témoignent de la diversité de l’environnement du pays d’Auge (grands pâturages, forêts, marais, vallées, littoral), et de l’attachement à la qualité des produits du terroir et aux savoir-faire ancestraux de fabrication.
Avertissement : en venant dans le pays d’Auge, vous entrez en territoire de défense de la bonne chère ! Ici, manger est une affaire sérieuse et… copieuse !

Terre d’élevage, le pays d’Auge est reconnu pour sa viande bovine de qualité et ses volailles. Pour les accompagner, le beurre et la crème s’associent souvent au pommeau, au cidre et au calvados dans des sauces savoureuses.

Produit emblématique de la région, le lait donne naissance à de nombreuses spécialités salées et sucrées. Tout d’abord, les ingrédients de base de la cuisine normande : la crème et le beurre. Mais aussi la mythique trilogie de fromages AOP : camembert, livarot et pont-l’évêque. Et encore la confiture de lait et la teurgoule.

Un bout d’histoire

Prise de corsaires ou importation par un intendant de la Généralité pour éviter une disette consécutive à une mauvaise récolte, une cargaison de riz débarqua dans le port d’Honfleur à la fin du 18e siècle. Comme les Augerons étaient peu familiers de cette céréale encore largement inconnue en France à l’époque, on leur suggéra de la cuisiner avec du lait. C’est ainsi que naquit la teurgoule, qui se déguste chaude, lorsque la cannelle exhale son parfum, accompagnée de la fallue (brioche) et de cidre.

Illustration quote

Autre richesse, la pomme. Pommes à couteau, utilisées dans de nombreux desserts : tartes, bourdelot, pommes au four… Et des centaines de variétés de pommes à cidre avec lesquelles sont produits le cidre (AOP), le pommeau (AOC), le calvados (AOC), le vinaigre de cidre.

Pour déguster ces produits du terroir, rendez vous directement auprès des producteurs (visite de distilleries et de fromageries, Route du Cidre, Route des Caves) et sur les marchés de la région : Lisieux le samedi matin, Pont-L’Évêque marché traditionnel le lundi matin et marché à l’ancienne le dimanche en juillet-août, Dives-sur-Mer le samedi matin, Trouville le mercredi et le dimanche, Cabourg les mercredi, vendredi, samedi et dimanche matins sous les halles, Honfleur marché traditionnel le samedi matin, marché bio le mercredi matin.

Les rendez-vous festifs autour des produits de la terre :

Coquilles Saint-Jacques, soles, maquereaux… poissons et fruits de mer sont aux menus des tables du littoral et garnissent les étals des halles aux poissons des ports de pêche de Dives-sur-Mer, Trouville et Honfleur.